Money Blog

Finances personnelles, crédit, placements, conseils financiers

Home » comment négocier une augmentation : timing, mots, montants à connaître

comment négocier une augmentation : timing, mots, montants à connaître

Dans le monde professionnel, obtenir une augmentation est souvent un moment de stress et de défi. Pourtant, lorsqu’elle est bien planifiée et exécutée, la demande d’augmentation peut être couronnée de succès. Le timing, les mots choisis et les montants à aborder sont des éléments cruciaux pour maximiser vos chances. Découvrons ensemble comment aborder efficacement cette démarche.

Choisir le bon timing

Une grande partie du succès de votre demande d’augmentation dépend du timing. Cibler le bon moment pour avoir cette conversation peut déterminer l’issue de votre demande. Voici quelques conseils pour choisir le moment opportun :

1. Évaluez la santé financière de l’entreprise : Si votre entreprise traverse une période difficile sur le plan financier, la probabilité d’obtenir une augmentation sera faible. Attendez un moment où l’entreprise affiche de bons résultats financiers.

2. Après une période de succès personnel : Si vous venez de réussir un projet important ou d’atteindre des objectifs significatifs, c’est un moment idéal pour discuter de votre rémunération.

3. Pendant les périodes d’évaluation : Les entretiens annuels ou semi-annuels d’évaluation sont des moments propices pour aborder le sujet, car ils sont spécifiquement conçus pour discuter de la performance et de la compensation.

4. Lors de la planification budgétaire : Connaître le calendrier budgétaire de l’entreprise est stratégique. Si l’entreprise planifie le budget annuellement, essayez de faire votre demande juste avant cette période.

Les mots pour convaincre

La manière dont vous présentez votre demande est aussi importante que le moment où vous la faites. Utiliser les bons mots peut aider à convaincre votre employeur que vous méritez cette augmentation.

Lire  c'est quoi la règle 50 20 30 et comment l'appliquer à son budget

1. Soyez positif et reconnaissant : Commencez par exprimer votre satisfaction et votre gratitude pour les opportunités que votre employeur vous a offertes. Un employeur est plus ouvert à écouter quelqu’un qui montre une attitude positive.

2. Mettez en avant vos contributions : Soyez précis quant à vos réalisations récentes et sur la manière dont elles ont bénéficié à l’entreprise. Utilisez des chiffres et des faits concrets pour étayer vos propos.

3. Comparez avec le marché : Démontrez que votre demande est en ligne avec le marché en vous basant sur des données salariales issues de sources fiables. Les sites comme Glassdoor ou des études de rémunération de cabinets spécialisés peuvent être utiles.

4. Soyez prêt à discuter : Préparez-vous à une discussion et non un ultimatum. Montrez que vous êtes ouvert à un dialogue et que vous comprenez les contraintes éventuelles de l’entreprise.

Les montants à connaître

Connaître les montants appropriés pour une augmentation est essentiel. Une demande trop élevée peut être rejetée, tandis qu’une demande trop faible pourrait être acceptée, mais ne pas refléter votre véritable valeur.

1. Recherchez les échelles salariales : Faites des recherches sur les salaires pour des postes similaires dans votre secteur et dans votre région. Des sites comme Salary.com, Payscale ou les enquêtes de branches professionnelles peuvent fournir des informations précieuses.

2. Évaluez vos performances : Comparez vos réalisations et vos responsabilités avec celles de vos collègues pour déterminer un pourcentage réaliste d’augmentation. Une augmentation standard se situe généralement entre 3% et 5% par an, mais des performances exceptionnelles peuvent justifier une augmentation plus élevée.

Lire  Conseils pour une retraite à 50 ans : comment faire ?

3. Anticipez la discussion : Préparez-vous à justifier le montant que vous demandez. Soyez prêt à répondre à des questions sur vos réalisations, vos qualifications et vos contributions spécifiques à l’entreprise.

4. Les avantages non monétaires : Si une augmentation salariale semble difficile, soyez prêt à discuter d’autres formes de compensation comme des jours de congé supplémentaires, des opportunités de formation, ou des options d’actionnariat.

Comment préparer votre entretien

Pour demander une augmentation de manière efficace, il est crucial de bien préparer votre entretien. Voici quelques conseils pour vous aider à vous préparer :

1. Faites un bilan de vos réalisations : Listez vos principales réalisations au sein de l’entreprise. Soyez spécifique et incluez des chiffres quantifiant votre contribution lorsque c’est possible.

2. Préparez vos arguments : Anticipez les questions que votre supérieur pourrait poser et préparez des réponses solides. Prévoyez également de possibles contre-arguments et prenez le temps de préparer vos réponses.

3. Pratiquez votre discours : Entraînez-vous à exposer votre demande avec un ami ou un mentor. Cela vous permettra de gagner en confiance et d’ajuster votre discours si nécessaire.

4. Adoptez une tenue professionnelle : Présentez-vous de manière professionnelle lors de l’entretien. Votre apparence doit refléter votre sérieux et votre engagement envers votre proposition.

Après la demande : Que faire ?

Une fois la demande d’augmentation formulée, il est important de savoir comment réagir aux différentes réponses possibles.

1. Si la réponse est positive : Montrez votre gratitude et demandez des détails sur la mise en œuvre de l’augmentation (date d’entrée en vigueur, révision du contrat, etc.). Assurez-vous de tout avoir par écrit.

Lire  pourquoi vivre en dessous de ses moyens est la clé du succès financier

2. Si la réponse est négative : Demandez des retours constructifs. Quels sont les points à améliorer pour obtenir une augmentation dans le futur ? Fixez un rendez-vous pour évaluer vos progrès après une certaine période.

3. S’il y a une proposition alternative : Soyez ouvert aux alternatives. Si une augmentation salariale n’est pas possible, discutez des autres formes de compensation et des améliorations possibles dans votre travail.

4. Recalibrez vos objectifs : Quel que soit le résultat, usez de cette expérience pour recalibrer vos objectifs professionnels et personnels. Une augmentation peut vous motiver à atteindre de nouveaux sommets et, si rejetée, vous aider à identifier des domaines d’amélioration.

Voilà les étapes clés pour maximiser vos chances de réussir votre négociation salariale. Une bonne préparation, un timing parfait et des arguments bien ficelés sont indispensables pour convaincre et obtenir une augmentation. Prenez le temps de bien planifier votre demande et bonne chance!

Je suis Leopold Vignan, je conseille les particuliers sur les sujets de finances personnelles et le crédit. J’ai un master en finances à l’université de Paris et je suis rédacteur du site Moneyblog.fr depuis 2018.

Leopold Vignan

Depuis 2018 je suis rédacteur pour le site Moneyblog ou je diffuse des conseils et astuces pour bien gérer ses finances personnelles. Je m'interesse aux stratégies pour mieux gérer son argent, et comment vivre bien avec son niveau de revenu en France. Diplômé d'un master de Finances Banque de L'IAE à l'université de Paris la Sorbonne. Au quotidien je travaille pour une entreprise qui aide les particuliers à trouver des financements pour leur projet immobilier. A titre personnel j'aime les tableurs excel qui fonctionnent, et le kitesurf.

Revenir en haut de page